Home > Guide des prix chaudières > Qu’est-ce qu’une chaudière ?
chaudière.

Qu’est-ce qu’une chaudière ?

Constituant le cœur même du dispositif de chauffage d’une demeure, la chaudière a comme principale mission de produire de l’eau chaude qui sera répartie dans un réseau de chauffage par l’intermédiaire des radiateurs et des canalisations, dans le but de réchauffer l’habitation mais également pour générer de l’eau chaude sanitaire.

Devis gratuits pour votre chaudière

 

  • Informations générales sur la chaudière

 

La chaudière est un producteur de chaleur sous la forme d’eau chaude mais aussi de vapeur ou d’eau surchauffée. Dans la généralité des cas, l’on a à faire à une chaudière de chauffage central. Ce dispositif fonctionne à l’aide d’un combustible à énergie fossile dans le cas de la chaudière à gaz ou la chaudière au fioul mais aussi grâce à une énergie renouvelable notamment pour les chaudières à bois ou à granules.
La chaudière est munie d’une chambre de combustion, d’un brûleur et d’un échangeur de chaleur à l’intérieur duquel le fluide à chauffer est acheminé. Les concepteurs de chaudières sont toujours en quête de nouvelles formules pour tenter d’améliorer la qualité de combustion, l’isolation pour réduire les déperditions thermiques mais aussi l’échange thermique, dans le but de bénéficier d’un rendement de chaudière optimal.
Dans tous les cas, il faut savoir qu’il existe cinq catégories principales de chaudières, à savoir la chaudière gaz, la chaudière fioul, la chaudière bois, la chaudière électrique et la chaudière mixte.

  • La chaudière à condensation

 

 La chaudière à condensation présente un rendement élevé, de l’ordre de 100 %, étant donné qu’elle récupère la chaleur des fumées avec des retours d’eau de chauffage aux températures réduites, allant de 47 à 55°C. Le plus connu des générateurs à condensation est sans doute la chaudière gaz. La chaudière fioul à condensation, communément nommée chaudière mazout, jouit aussi de la technologie condensation avec cependant un échangeur en inox, à cause des fumées plus corrosives. Si pour la chaudière gaz à condensation le point de rosée est à hauteur de 55°C, celui-ci est de 47°C pour la chaudière fioul à condensation.

Il est à souligner que les chaudières à condensation constituent dorénavant un point référentiel inclut dans la réglementation pour les nouvelles constructions. Dans le cadre de travaux de rénovation, il est toujours conseillé de remplacer l’ancienne chaudière par la chaudière à condensation.

 

  • La chaudière électrique

 

La chaudière électrique est spécialement utilisée dans l’industrie avec de très grandes puissances thermiques. Il est à noter que le coût du kWh électrique peut être optimisé dans le cas d’abonnements énormes avec des tarifications vertes. La chaudière industrielle est particulièrement consacrée au réchauffage supérieur à 100 °C, à l’instar de la pasteurisation ou de la stérilisation au sein d’une usine de produits laitiers. En règle générale, la chaudière industrielle est pourvue d’un brûleur ou gaz naturel ou au fioul ou encore au gaz propane.

 

  • La chaudière mixte

 


 Il existe par ailleurs des systèmes de chauffage à haute puissance énergétique pourvus, outre la chaudière, d’une pompe à chaleur. Ce système adoptant un principe bi-énergétique use de chaque générateur au moment où celui-ci est le plus efficace : la chaudière fonctionne notamment durant les jours plus froids tandis qu’à partir d’une température moyenne nommée point d’équilibre, la pompe à chaleur est mise en marche. Parmi les solutions de chauffage utilisant ce principe bi-énergétique figure notamment la chaudière hybride qui détient l’atout de bénéficier d’une souplesse de régulation et d’une compacité sans pareil.

 

source travaux