skip to Main Content

Guide des prix du chauffage mural

Guide Des Prix Du Chauffage Mural

Analogue au chauffage plafond, le chauffage mural est un mode de chauffage par rayonnement de chaleur dont le prix est variable. Bien que présentant un certain nombre d’avantages, le chauffage mural nécessite un budget conséquent, engendré par les grands travaux qu’il requiert.

Présentation du chauffage mural

Au même titre que les autres solutions de chauffage par rayonnement, le chauffage mural présente un dispositif de diffusion de chaleur (tuyaux ou résistances) inclus dans les parois de la maison, en l’occurrence ici, les murs. Ainsi, les murs en entier servent de corps de chauffe, avec une température de surface relativement basse ne dépassant pas les 40°C.

L’absence des radiateurs extérieurs permet ainsi un gain d’espace considérable. Cette température réduit les risques d’inconfort dus à une chaleur excessive pendant l’utilisation. Elle permet néanmoins une émission de chaleur par m2 sensiblement plus élevée qu’avec un chauffage au sol.

Grâce à son principe de chauffage par rayonnement, toute la pièce, du sol au plafond se chauffe uniformément. Ce dispositif permet d’éviter les courants d’air dus à une différence de chaleur entre deux points. Il entretient également une humidité de l’air optimale. Votre confort n’en sera qu’amélioré.

La faible épaisseur du système permet également un réchauffement plus rapide de la pièce. De plus, il est très facile à installer, surtout lorsqu’il s’agit d’une rénovation, où le chauffage mural est largement plus simple à mettre en place que les autres systèmes de chauffage. Notez également que le chauffage mural peut constituer un complément très efficace du chauffage au sol.

Certains inconvénients sont en revanche à signaler. Tout d’abord, suite à l’installation, la surface au sol de votre maison devra être amputée de quelques m2. Ensuite, le nombre de meubles en contact direct avec le mur devra être limité pour éviter un disfonctionnement du système. En effet, les meubles pourraient entraver le rayonnement de chaleur. Il faudra également veiller à ne pas percer le mur. Un simple trou pourra effectivement annuler toute la fonction de réchauffement du mur.

Mode de fonctionnement 

Quand vous installez un mur chauffant, vous devez préalablement ôter les radiateurs existants. Avant de procéder à l’opération et de repérer le modèle, effectuez des mesures précises. Il faut savoir que plusieurs épaisseurs sont disponibles en fonction de la performance attendue de l’appareil et des dimensions de la pièce. De manière très simple, le chauffage mural vient directement se substituer au radiateur. Si vous souhaitez que le dispositif soit apte à réduire la température de l’eau, quelques réglages sont à prévoir. Vous devrez notamment installer un circulateur d’eau, un thermostat et une vanne thermostatique avec entrée et sortie d’eau. Le mur chauffant se présente sous forme de boucles plus ou moins étendues, de façon à couvrir les mètres carrés à chauffer. Faites appel à un professionnel pour installer le dispositif. Il se chargera de dresser un devis complet sur les dépenses en matériels et fournitures puis déterminera la durée de l’installation.  

Chauffage mural et aides et crédits d’impôts

Pour limiter les coûts d’installation de votre chauffage mural, sachez qu’il existe des aides allant dans ce sens. Comme ce système de chauffage contribue à la transition énergétique, sa pose est encouragée par l’Etat. Si vous optez pour des modèles très performants, le crédit d’impôt se chiffre à près de 30% du montant des travaux. Un plafond de dépenses estimé à 8 000 euros pour un célibataire et 16 000 euros pour un couple est néanmoins prévu. Si vous passez par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, d’autres aides sont accessibles. Pour prétendre à la prime éco-énergie, adressez-vous aux fournisseurs d’énergie. Dans le cadre d’un éco-prêt à taux zéro, rendez-vous auprès des collectivités locales et territoriales ou d’une banque. 

Prix du chauffage mural

Un système de chauffage mural vous coûtera 100 € par m2 en moyenne. Comptez 380 € au minimum et 18 500 € au maximum pour l’installation d’un système de chauffage mural, pour une fourchette des dépenses moyennes de 876 € à 14 550 €. Vous débourserez en moyenne 7 250 € pour pouvoir bénéficier du chauffage mural. A vous donc de juger si ce type de chauffage répond à vos besoins.

source travaux

Back To Top