fbpx
skip to Main Content

Système de chauffage et crédit d’impôt

Système De Chauffage Et Crédit D’impôt

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Installer un système de chauffage neuf ou rénover votre ancien système de chauffage est souvent une dépense importante pour votre foyer. Des crédits d’impôts relatifs au développement durable pourront toutefois vous être octroyés, et permettront éventuellement d’alléger votre facture. Notre guide vous donnera les informations à ne pas négliger si vous comptez effectuer des travaux concernant votre système de chauffage.

Le crédit d’impôt au développement durable

 Conditions d’octroi

Vous pouvez prétendre à ce crédit d’impôt si :

–   L’habitation concernée est utilisée comme logement principal.

–   Le logement est achevé depuis plus de 2 ans (sauf pour les pompes à chaleur).


–   Les matériels sont fournis et installés par un professionnel avec facture comme pièce justificative.

Si vous bénéficiez déjà d’autres subventions, elles devront être déduites du calcul pour le crédit. Enfin, vous bénéficierez d’une majoration du crédit dans le cas d’un ensemble de plusieurs travaux (bouquet de travaux), incluant au minimum deux catégories d’équipements différentes (dont l’isolation de la toiture, l’isolation des murs donnant sur l’extérieur, le remplacement des fenêtres et des portes fenêtres donnant sur l’extérieur, l’installation ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, l’installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable, l’installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable).

Crédits pour les installations

Si vous répondez aux critères cités précédemment, vous pourrez donc demander un crédit d’impôt si vos travaux concernent l’installation de :

 –   Chaudières à condensation, individuelles ou collectives : crédit d’impôt à 10 % (majoré à 18 %).

–   Chaudière à micro-cogénération gaz : crédit d’impôt de 17 % (majoré à 26%).

–   Appareils de régulation et de programmation des équipements de chauffage / matériaux de calorifugeage de tout ou partie d’une installation de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire: crédit d’impôt de 15 %. (et aussi: Chauffage impot)

–   Équipements de production d’énergie solaires : crédit d’impôt de 32 % (40 % avec dépenses plafonnées à 1 000 euros TTC/m² hors tout de capteur solaire)

–   Appareils de chauffage au bois ou biomasse : crédit d’impôt de 15 % (26 % si remplacement d’un chauffage au bois et majoré à 23 ou 34%).

–   Pompes à chaleur  géothermiques pour production de chaleur ou thermodynamiques pour production d’eau chaude sanitaire (hors air/air) : crédit d’impôt de 26 % (majoré à 34%).

–   Pompes à chaleur air-eau pour production de chaleur : crédit d’impôt de 15 % majoré à 23 %.

Aides

Selon la nature de vos travaux, les aides suivantes pourront également vous être accordées :

 –   TVA à 7 % pour les changements de chaudières et installation de chauffage au bois ou solaire pour les logements de plus de 2 ans.

–   Aides de l’ANAH principalement destinées aux ménages (propriétaires ou locataires) à faible revenu couvrant parfois toutes les dépenses d’installation.

–   Éco prêt à taux zéro destiné aux ménages qui désirent installer ou remplacer leur système de chauffage en réalisant au moins deux travaux de catégories différentes (voir plus haut). Cet éco prêt également cumulable avec le crédit d’impôt développement durable, pour les foyers dont le revenu n’excède pas 30 000 euros.

Financer les travaux de chauffage avec un crédit personnel

Les aides de l’État mentionnées ci-dessus peuvent ne pas être adaptées à la situation du propriétaire. En effet, il lui arrive d’en bénéficier, mais les sommes proposées ne lui permettent pas de couvrir entièrement les dépenses liées à la rénovation de sa chaudière. Pour autant, le projet de rénovation énergétique ne doit pas être abandonné. En effet, en plus des aides gouvernementales pour inciter les ménages à faibles revenus à changer leur chaudière, pourquoi ne pas financer vos travaux grâce au crédit personnel ?

En fait, le crédit personnel constitue une réponse idéale pour réaliser le changement complet de l’équipement de chauffage, que ce soit avec ou sans apport. Grâce à ce type de prêt rapide, il suffit d’emprunter le montant nécessaire sans justificatif. De plus, la gestion du projet sera facilitée. En effet, les devis et factures à fournir par les différents professionnels ne seront pas nécessaires.

Pour acheter une nouvelle chaudière, il suffit de demander aux banques un prêt gratuit. Pour ce faire, il faut choisir le type de crédit et le montant souhaité. Ensuite, il suffit de régler la période de remboursement avec un clic de souris. Lorsque cette offre se révèle être conforme aux attentes, il ne reste plus qu’à remplir le formulaire. Cette démarche ne prendra que quelques minutes pour finaliser votre demande.

Grâce à ce prêt en ligne, l’occupant peut enfin bénéficier d’une maison confortable et correctement chauffée tout en faisant des économies d’énergie.

Crédit personnel : financer l’installation d’un système de chauffage

Le crédit personnel est un prêt à la consommation proposé par tout organisme bancaire. La souscription à ce dernier couvre tous types de travaux de chauffage, que ceux-ci soient entrepris par soi-même ou par des spécialistes. Conçu pour les travaux de rénovation de taille moyenne, le montant maximal alloué est fixé à 75 000 euros pour une durée de remboursement maximale de 10 ans. Comme énoncé plus haut, il est accessible à tous les citoyens, cependant il faut tenir compte des critères de recevabilité établis par la banque.

Financer vos travaux grâce au crédit personnel permet de bénéficier ainsi d’un taux effectif global allégé. En effet, les frais afférents à la souscription peuvent varier entre 4,5 % jusqu’à 9 %. Il est à noter que plus la durée de remboursement est courte, plus le taux effectif global est réduit. Ce prêt personnel ne réclame pas de caution que ce soit sous forme d’hypothèque ou de garantie mutuelle. De plus, il ne réclame pas de cotisation à une assurance de risques de décès et d’invalidité.

Ce crédit à la consommation présente différents avantages, en particulier grâce à la flexibilité dont il dispose. En effet, les fonds empruntés peuvent être dépensés librement, soit pour acheter un équipement pour le système de chauffage ou pour payer un artisan spécialisé. De plus, il est inutile de produire un justificatif.

source travaux

 


Devis

Jusqu’A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Back To Top