skip to Main Content

Aides pour l’isolation

Aides Pour L’isolation

Les travaux d’isolation offrent l’accès à une large gamme de subventions locales et nationales et parmi celles-ci figurent notamment les aides proposées par l’ANAH ou Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, la TVA à 7 % sans oublier l’Eco prêt à taux zéro.

Les aides offertes par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitation pour l’isolation

     L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ou ANAH propose des subventions dans le cadre de travaux d’isolation. Elles englobent les interventions sur des parois opaques ouvrant sur l’extérieur ou dans des intérieurs ne bénéficiant pas du chauffage. Etant un établissement public d’Etat, l’ANAH se fixe comme objectif d’instaurer la politique nationale de développement et d’amélioration du parc d’habitations privées existants.

     Pour mener à bien cette mission, elle offre des aides. Leur vocation est d’améliorer la performance énergétique des habitations principales de propriétaires occupants ayant des revenus modestes. Il est à souligner que le plafond des travaux pouvant bénéficier d’une aide est de 20000 euros hors taxe . Le taux de ces aides est de 20 % pour les foyers aux faibles revenus, 35 % pour les foyers à très faibles revenus. De plus, les travaux devront se conformer aux mêmes normes de performance thermiques que celles du crédit d’impôt.

Les conditions d’éligibilité à l’ANAH

Grâce aux dernières révisions concernant les plafonds de l’aide pour l’isolation de la maison fournie par l’ANAH, un plus grand nombre de propriétaires peuvent en bénéficier. Il existe cependant des conditions d’éligibilité pour pouvoir y prétendre. D’une part, la construction du logement à rénover doit remonter à il y a au moins 15 ans. L’aide est alors octroyée aux particuliers dont l’habitation sert de résidence principale, sous conditions de ressources. La subvention de l’ANAH s’adresse également aux propriétaires de biens mis en location en tant que résidence principale. Par ailleurs, pour aider les ménages à réduire leur facture énergétique, l’organisme soutient certains travaux d’équipement mettant en jeu une énergie renouvelable. Il peut s’agir entre autres de l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’une chaudière à condensation. 

L’Eco-Prêt à Taux Zéro dans le cadre de travaux d’isolation thermique

      Les travaux d’isolation peuvent aussi jouir d’un financement par le biais de l’éco prêt à taux zéro. Ce prêt sans intérêt offre de se charger des frais de travaux d’isolation des combles, des murs et des toitures et est destiné aux bailleurs, aux propriétaires occupants ou à des entreprises civiles d’habitations principales achevées avant le 1er ou de l’amélioration générale du niveau de performance énergétique de la maison. Son coût s’élève au maximum à 20000 euros pour un bouquet de deux travaux, sur un délai de dix ans et au maximum 30000 euros dans le cadre de l’optimisation de la performance énergétique générale sur un délai de 15 ans.

     Il est à souligner qu’il est possible de cumuler l’éco prêt à taux zéro et le crédit d’impôt développement durable, en se conformant à un certain nombre de conditions comme par exemple en disposant de revenus fiscal inférieur à 30000 euros [/highlight], l’avant dernière année qui précède le crédit.

Les aides relatives à l’isolation des combles

Pour alléger la facture des travaux d’isolation des combles des ménages, l’Etat a mis en place divers dispositifs de soutien. Le plus célèbre reste à ce jour le crédit d’impôt qui s’applique dans le cadre de travaux visant une économie énergétique dans sa résidence principale. Pour pouvoir en bénéficier, il faut faire appel à un professionnel reconnu Garant de l’Environnement pour procéder à l’installation. L’isolation des combles est également éligible à l’éco-prêt à taux zéro, dans le cas de bouquet travaux. L’accès à ce crédit suppose des dépenses assez conséquentes, comprises entre 20 000 et 30 000 euros. Ce type de rénovation ouvre aussi la voie au Certificat d’Économie d’Énergie, une aide émise via un vrai chèque bancaire. Vous pouvez de ce fait disposer de ladite prime comme bon vous semble. Dans le cadre de cette subvention, les procédures sont relativement allégées. 

La TVA à 7 % pour les travaux d’isolation d’une habitation

       Les travaux d’isolation offrent également l’accès à un taux de TVA diminué à 7 %. Ce taux moins  élevé est valable pour l’acquisition des équipements, à condition que cela soit entrepris par un professionnel. Si vous envisagez d’acheter vous-même le matériel, le taux applicable sera le taux  normal égal à 19,6 %. Toutefois, le taux applicable sur la main d’œuvre reste de 7 %.

          Mises à part les aides nationales, les travaux d’isolation donnent également droit à d’autres aides. Il s’agit de subventions complémentaires des conseils généraux, des conseils régionaux ou encore des mairies. Ces subventions proviennent des budgets annuels et se font localement. (info: isolation aides )
source travaux

Back To Top