skip to Main Content

Guide des prix du chauffage au plafond

Guide Des Prix Du Chauffage Au Plafond

Le prix d’un plafond chauffant, un mode de chauffage encore relativement peu utilisé en France, dépend de plusieurs critères. Si cette solution de chauffage est assez récente, son utilisation présente pourtant de nombreux atouts. Tout comme le plancher chauffant, le coût de son installation dépendra de la surface à couvrir et du type de chauffage adapté à vos besoins.

Présentation du système de chauffage au plafond

Ce système de chauffage est inclus dans un faux plafond d’une dizaine de centimètres d’épaisseur. Son installation est donc logiquement plus facile que celle d’un plancher chauffant, où il faudrait refaire tout le dallage. Ainsi, le chauffage au plafond est une solution de secours de premier choix. C’est une alternative intéressante si d’autant plus vous n’avez pas la possibilité d’opter pour le chauffage au sol.

Ce système de chauffage se compose d’un réseau de résistances électriques ou de tuyaux faisant circuler de l’eau chaude. Comme pour le chauffage au sol donc, vous aurez le choix entre un chauffage hydraulique ou un chauffage électrique.

 Le chauffage au sol partage nombre de ses avantages avec le plafond chauffant. De ce fait, le mécanisme de l’appareil lui permet d’économiser de l’énergie par rapport aux radiateurs traditionnels, de l’ordre de 15%. Il assure parallèlement un maximum de confort dans l’habitation.

De plus, le brassage d’air, un inconvénient rencontré avec les systèmes de chauffage traditionnels, est réduit à presque rien. L’air dans la maison est, par conséquent, plus sain. Totalement invisible, il permet de gagner de la place. Il faut en revanche prendre conscience que ce système ajoutera 10 cm d’épaisseur à votre plafond et qu’il faudra en plus prévoir un espace de 10 cm supplémentaires entre le plafond et les meubles.

Comment fonctionne un plafond chauffant ?

Comportant un certain nombre de similitudes avec le plancher chauffant, le système de chauffage au plafond ouvre la voie à deux possibilités :

Le plafond rayonnant hydraulique

C’est un système disposant d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur ainsi que d’un réseau de tubes hydrauliques accroché au plafond. Le tout fonctionne à la manière d’un circuit fermé. S’il demeure plus onéreux que le modèle électrique, il permet cependant de réguler efficacement la température du foyer et le taux d’humidité ambiante.

Le plafond rayonnant électrique

Dans cette gamme de système de chauffage, vous pouvez choisir entre un modèle modulaire ou une version dite “plâtre”. Le premier se compose de modules chauffants qui sont fixés sur une structure métallique disposée au plafond. A l’inverse, le deuxième comporte un panneau isolant fixé sur une armature métallique et renfermant un film chauffant. Des plaques de plâtres spécifiques viennent ensuite recouvrir l’ensemble. Dans tous les cas, qu’il soit électrique ou hydraulique, un plafond rayonnant fonctionne habituellement par rayonnement. 

Prix de l’installation d’un plafond chauffant

Le prix de l’installation d’un système de chauffage au plafond est son plus grand point faible. En effet, ce qu’il gagne en facilité d’installation, il le perd en prix. Il vous faudra ainsi compter pas moins de 60 à 100 € au m2 pour pouvoir profiter de ce chauffage dernier cri. Les coûts de l’installation varient de 380 à 18 500 €, pour un prix moyen de 7 250 €. Notez toutefois que la fourchette des dépenses moyennes, très large, est de 876 € à 14 550 €.

Ce prix dépend nénamoins de la surface de plafond à couvrir et du type de chauffage choisi (hydraulique ou électrique). Le faible entretien de son installation contribuera par contre à alléger votre facture sur le long terme. De plus, dans le cas d’un chauffage hydraulique, les tuyaux pourront faire circuler de l’eau froide en été et pourront ainsi rafraîchir l’atmosphère de la maison, diminuant ainsi les dépenses en climatisation.

Au final, malgré son coût initial élevé, le plafond chauffant pourrait bien réserver de bonnes surprises à votre portefeuille dans le futur.

Les aides relatives au plafond chauffant

Si vous avez décidé d’installer un plafond chauffant dans votre habitation, sachez qu’il existe diverses aides pouvant vous aider dans votre projet. Elles sont généralement accordées aux locataires ou propriétaires d’appartement souhaitant procéder à des travaux de rénovation. Celles-ci exigent toutefois que le bien en question ait été construit depuis plus de deux ans. Les changements inscrits dans une dynamique énergétique permettent même de bénéficier d’une réduction du taux de TVA à 5,5%. La nature de la subvention dépend du le système de chauffage retenu. Dès lors, vous pouvez pour des chaudières à condensation ou pour des pompes à chaleur donnant accès au crédit d’impôt. Les autres demandent de financement concernent l’éco-ptz, les aides de l’Anah, les primes des fournisseurs d’énergie ou encore les subventions des collectivités territoriales.  

source travaux

Back To Top