skip to Main Content

Prix d’une fenêtre neuve

Prix D’une Fenêtre Neuve

Le prix d’une fenêtre neuve dépend d’un certain nombre de critères et notamment le matériau : aluminium, bois ou PVC, son type de vitrage, ainsi que ses dimensions.

Quel est le coût de la fenêtre neuve ?

L’achat d’une fenêtre neuve ne doit pas être fait à la légère. Vous devez de ce fait faire le bon choix en fonction de vos goûts mais aussi du budget dont vous disposez. La fenêtre se décline sous divers matériaux. A commencer par le bois, un matériau durable et ayant une grande résistance aux agressions extérieures. En optant pour les fenêtres en PVC, vous pourrez profiter d’une excellente isolation, d’une bonne étanchéité. Sans oublier que le PVC est également insensible aux intempéries. Dans tous les cas, le coût d’une fenêtre dépend de la qualité du matériau employé, de la forme de la fenêtre, de ses dimensions ainsi que de ses accessoires.
Ainsi, le prix d’une fenêtre en bois s’élève en moyenne entre 200 euros et 1500 euros tandis que celui d’une fenêtre en alu varie de 300 euros à 1200 euros. Celui d’une fenêtre en PVC est par ailleurs compris entre 120 euros et 1200 euros et celui de la fenêtre de toit entre 350 euros et 1500 euros. Enfin pour une fenêtre mixte en bois/aluminium, prévoyez en moyenne entre 500 euros et 1100 euros.

Bref, l’achat d’une fenêtre constitue un investissement avantageux. Sur le plan écologique, la fenêtre permet de diminuer la consommation énergétique ainsi que les prix de chauffage. En réalité, 10 à 20 % des déperditions de chaleur de votre habitation sont engendrées par les fenêtres. C’est pourquoi l’etat rembourse 15 % de son prix hors pose, sous la forme d’un crédit d’impôt. Et si vous sollicitez les services d’un professionnel pour l’installation de vos fenêtres, vous bénéficiez alors d’une TVA de 5,5 %. Quant au prix de l’installation, il peut s’avérer moins cher en fonction du type de fenêtre et peut aller de 100 euros à 250 euros. Certains concepteurs et distributeurs en assurent également la pose.

Où se procurer une fenêtre ?

De nombreux magasins proposent la vente de fenêtre. Vous pourrez en trouver de moins chères dans les grandes surfaces de bricolage. Certains concepteurs y commercialisent en effet leurs produits. Toutefois, certaines fenêtres peuvent se révéler moins onéreuses avec une qualité inférieure. En optant pour de tels produits, vous serez très vite contraints à les remplacer car leur durée de vie sera plus courte. De surcroît, la TVA appliquée dans ces grandes surfaces est de 19,6 % contre un taux de 5,5 % pour les professionnels. Ainsi, pour l’achat de la fenêtre, il est toujours préférable de recourir aux compétences d’un professionnel.

Le crédit d’impôt obtenu dans le cadre de l’achat d’une fenêtre

A l’instar de plusieurs autres équipements au sein d’une maison, l’achat d’une fenêtre vous fera profiter d’un crédit d’impôt. En effet, le taux de celui-ci est en général de 15 %. Et dans certains cas il peut même aller jusqu’à 40 %. (cf: prix fenetre neuve).

Pose de fenêtres neuves : qu’avez-vous à y gagner ?

Comme toutes les parois du bâti, les fenêtres contribuent à l’amélioration ou non de son isolation thermique et acoustique. Mais bien sûr, il y a d’autres avantages à installer de nouvelles fenêtres. Les fenêtres vieillissantes ne permettent pas entre autres de supprimer l’apparition des moisissures. Elles n’agissent pas non plus contre les déperditions thermiques de la maison. En effet, il est bon de savoir que ce sont les menuiseries qui sont à l’origine de près de 15 % des pertes calorifiques d’une habitation.

Aujourd’hui, les fenêtres dernières génération dotées de double ou triple vitrage ne se cantonnent pas juste de bien isoler. Certaines d’entre elles s’équipent également de systèmes anti-effraction ayant pour double fonction de dissuader les cambrioleurs et bloquer les ultra-violets. Il s’agit d’un assemblage de vitre PVB ou verre feuilleté dont la robustesse et la performance ne sont plus à prouver. Sans oublier la touche de modernité qu’apportent ces nouvelles ouvertures à votre façade. Les fenêtres neuves offrent indéniablement une plus-value à votre bâti. De plus, elles jouent un rôle important dans l’atteinte des objectifs de la RT 2012. De même pour l’obtention du label BBC ou bâtiment basse consommation.

En tenant compte de plusieurs aspects comme le matériau ou le type de vitrage, il faut en moyenne débourser 3400 euros pour changer ses systèmes d’ouverture. Le prix d’une fenêtre neuve peut à première vue dissuader mais ces dispositifs en valent vraiment la peine. Dans une quête de performance, troquez les vitrages classiques au profit des vitrages à isolation renforcée ou VIR. Leur succès réside dans un gaz nommé argon. Glissé entre les vitres, il protège contre le froid de l’hiver et les UV de l’été.

source travaux

Back To Top