skip to Main Content

Prix des vérandas en fer forgé et acier

Prix Des Vérandas En Fer Forgé Et Acier

Le prix d’une véranda en acier ou fer forgé a tendance à être légèrement supérieur. Mais ce matériau avantage les autres et se prête merveilleusement bien à tous les types et formes de véranda. C’est ce qui lui a sans doute valu cette qualification de véranda haut de gamme, s’ajoutant à sa résistance et son esthétique remarquable. Son coût dépend de sa forme, de ses dimensions, de la complexité de son installation mais aussi du choix de la couverture.

Tout ce qu’il faut savoir concernant la véranda en acier et en fer forgé

La véranda en acier et fer forgé constitue une solution de véranda classique et raffinée. La grande malléabilité et la haute résistance de son matériau lui permet d’épouser n’importe quelle forme, que ce soit une petite ou une grande véranda. Bref, tous les styles architecturaux sont envisageables. Ces qualités font du fer forgé et de l’acier les matériaux les plus onéreux pour la réalisation d’une véranda. Cependant, ces matériaux offrent des modèles dont l’esthétique est intemporelle et sera toujours au goût du jour en plus de procurer une plus-value à la demeure. Toujours est-il que la véranda en acier ou en fer forgé détiennent de moins bonnes performances d’isolation thermique comparées à d’autres matériaux.

En réalité, l’acier qui constitue un conducteur par excellence pourra avoir un impact sur la température interne de la véranda. Enfin, au niveau de l’entretien, l’acier constitue un matériau oxydant, ce qui signifie qu’il est vulnérable à la corrosion et la rouille peut le toucher au fil du temps. Il sera alors indispensable de lui prodiguer un entretien régulier. Pour ce faire, il suffit d’y appliquer de la peinture polyester. Toutefois, quitte à choisir une véranda en acier ou en fer forgé, il est amplement recommandé d’opter pour un matériau ayant préalablement été traité afin d’optimiser sa résistance à la rouille

Le prix d’une véranda en acier ou en fer forgé

A l’instar des autres styles de véranda, le coût de la véranda en acier ou en fer forgé varie selon sa forme, sa taille, la difficulté d’installation de la véranda. Mais le choix de la couverture impactera aussi le prix.  C’est ce qui complique aussi l’estimation exacte du prix de ces types de véranda. Néanmoins, l’appartenance des vérandas en acier ou en fer forgé parmi les modèles haut de gamme mérite d’être soulignée. Pour vous en procurer, vous pouvez notamment vous rendre dans une grande surface de bricolage ou chez un concepteur. Vous pouvez également en trouver chez un vérandaliste ou auprès d’une entreprise spécialisée dans les vérandas. En moyenne,  le prix de la véranda en fer forgé ou en acier oscille entre 40000 euros et 50000 euros.  La gamme du matériel module également le prix. (Prix veranda fer)

La véranda en acier peut alors coûter plus cher qu’une véranda en bois. Par comparaison, une véranda en aluminium ou en PVC est généralement moins onéreuse. Si vous envisagez prochainement de bâtir une véranda ou de rénover la vôtre, le faire réaliser par un professionnel serait plus judicieux. Cela vous permettra de bénéficier d’une réduction de la TVA à un taux de 7 % au lieu de 19,6 %. Pour finir, notons également que si vous résidez près d’un monument historique, cela augmente vos chances de voir votre projet de construction de véranda en acier ou fer forgé validé par les architectes des bâtiments de l’hexagone.

Véranda en acier ou fer forgé : l’entretien

L’entretien par traitements spécifiques

La nature même de l’acier le rend vulnérable à la rouille et à l’oxydation. Mais c’est sans compter sur les nouvelles technologiques qui permettent facilement aujourd’hui de les remettre au goût du jour. Et ce, quel que soit leur état. D’un côté, la galvanisation à chaud, la métallisation ou le sablage sont des exemples des traitements spécifiques permettant de protéger l’acier et le fer contre la rouille.

Pour faire simple, la galvanisation à chaud est un procédé d’usine durant laquelle on immerge les pièces à traiter dans un bain de zinc, créant une liaison métallurgique entre ce dernier et l’acier. Les pièces ainsi traitées acquièrent une forte résistance à la corrosion et bénéficient d’une protection cathodique. Contrairement, la métallisation ou “ shoopage “va juste former un revêtement protecteur pour l’acier ou la fonte. Le zinc fondu est projeté à l’aide d’un pistolet pour venir se fixer sur la pièce à métalliser. A noter que la pièce aura préalablement subi un décapage par grenaillage de niveau Dsa 3. Cependant, le fait d’être un simple revêtement n’entame en rien sa performance technique. Sa durabilité sera aussi proportionnelle à son épaisseur. Par ailleurs, la métallisation est une bonne alternative quand il n’est pas possible de galvaniser à cause de la dimension de la pièce ou de la complexité de la géométrie entre autres.

L’entretien avec des peintures 

De l’autre côté, il existe actuellement des peintures comme l’Epoxy pour un aspect lisse et brillant. Elle a un fort pouvoir couvrant et procure une belle résistance aux impacts et produits chimiques. La peinture polyuréthane donne un effet satiné et s’adapte particulièrement aux constructions métalliques dans une atmosphère corrosive ou au soleil sans se décolorer. Ainsi chouchoutée, votre véranda en acier ou fer forgé est sûre de conserver son authenticité au fil des années. Pour compenser sa légère faille en isolation, pourquoi ne pas opter pour des vitrages chauffants ? Vous limiterez ainsi les déperditions thermiques. Il ne vous reste plus qu’à faire marcher votre imagination pour un cachet des plus originaux. Et n’oubliez pas que même si le prix d’une véranda en acier peut être élevé, leur durabilité l’est tout autant !

 

Back To Top