skip to Main Content

Comment choisir sa climatisation

Comment Choisir Sa Climatisation

Avec l’arrivée des beaux jours, bien choisir sa climatisation est primordial. Rafraîchir lorsque la chaleur devient oppressante, telle est la principale attribution du climatiseur. Entre les dispositifs mobiles et fixes, le choix est alors très vaste. Prenez en considération différents critères, comme le volume de la pièce à assainir ou la consommation énergétique du matériel. Toutefois, opter pour un système de climatisation spécifique est d’abord soumis à une question de budget.

Les critères de choix de la climatisation

      Pour faire le bon choix en termes de climatisation, il est essentiel de faire état des pièces à climatiser et de tenir compte des spécificités de votre logement. Considérez par conséquent la hauteur de votre plafond, la qualité de l’isolation et le nombre de fenêtres. Pour ce diagnostic, faites de préférence appel à un professionnel de la climatisation. Pensez  également à lui demander d’établir un bilan thermique à titre gracieux. Grâce à ce procédé, le professionnel tiendra compte des caractéristiques thermiques et de la superficie des pièces à climatiser. Il pourra ensuite définir la puissance requise pour votre dispositif de climatisation. Les climatiseurs comportent généralement plusieurs puissances, allant de moins de 2 kW à plus de 5 kW.

      En règle générale, il faudra prévoir 100W de puissance pour la climatisation d’une surface d’un mètre carré. Ces données correspondent à 2,5 kW pour une pièce de 25 mètres carrés. Le choix de votre climatiseur doit en outre reposer sur le nombre de pièces à climatiser. (ex: Choisir climatisation) Pour une seule pièce, il suffira d’un monosplit ou d’un climatiseur monobloc. Ce type de machine se compose d’une seule unité intérieure et extérieure. Dans le cas où vous avez besoin de nombreuses unités intérieures dont une pour chacune des pièces de votre habitation, optez pour un dispositif de climatisation multisplit. Celui-ci se compose d’une unité extérieure jointe à plusieurs unités intérieures. Concernant les pompes à chaleur, il est recommandé de consulter un professionnel qui s’occupera d’évaluer les dimensions requises pour votre logement.

Climatisation mobile ou fixe ?

      L’on distingue plusieurs types de climatiseurs, qui en fonction de la dimension des pièces à climatiser et de leurs emplois, seront soit mobiles, soit fixes. Le climatiseur mobile se décline aussi sous différents types, à commencer par le climatiseur monobloc qui se présente en un unique bloc ergonomique. Son principal atout est sa mobilité. Pourvu de roulettes, ce type de climatiseur peut être déplacé d’une pièce à une autre en toute aisance.

      Il y a ensuite le split mobile constitué de deux éléments à savoir le bloc central installé à l’extérieur de la pièce à climatiser et l’unité réfrigérante implantée à l’intérieur. Ce dispositif offre l’avantage d’être silencieux par rapport au climatiseur monobloc. Il est également plus puissant et permet de climatiser des pièces dont la superficie peut aller de 15 à 25 m². À l’instar du monobloc, ce modèle requiert un passage pour un tuyau. Quant au climatiseur fixe, également appelé climatiseur mural, il offre un réel confort à l’usage. Etant plus silencieux, plus performant et moins encombrant, ce type de climatiseur s’adapte aux grands espaces. Par conséquent, son coût est plus onéreux qu’un climatiseur monobloc car celui-ci inclut un tarif supplémentaire : celui de l’installation.

Choisir une climatisation réversible

Pour optimiser votre système de climatisation et réaliser des économies, n’hésitez pas à opter pour un climatiseur dit réversible. Cet appareil a la particularité de pouvoir à la fois faire office de chauffage et de climatisation. Outre l’attrait économique de la machine, vous gagnez également de la place en combinant ces deux fonctions sur un seul modèle. Dans votre choix du modèle le plus adéquat, vous pouvez tenir compte du COP. Il s’agit du coefficient de mesure du rendement du climatiseur s’appuyant sur la puissance de chauffe. Cette variante est cependant largement inférieur dans le cas d’un climatiseur réversible que pour un authentique système de chauffage. Par conséquent, privilégiez un produit doté d’une étiquette énergétique A ou A+, relative au chauffage et au refroidissement. Quand la température vient à chuter, la climatisation réversible n’est cependant d’aucune utilité. Auquel cas, l’appareil sert principalement de chauffage d’appoint.

Choisir ses accessoires pour optimiser la climatisation

Pour pouvoir tirer le meilleur parti de votre système de climatisation, pensez à lui intégrer divers accessoires fort utiles. Parmi eux, ne faites pas l’impasse sur le filtre. Il faut savoir que de nos jours, les médecins préconisent l’installation d’une climatisation aux patients souffrant de problèmes respiratoires ou d’allergies. En choisissant avec soin le filtre de votre appareil, vous réduisez l’humidité de la pièce et éliminez une grande partie des polluants. Les modèles mis en vente sur le marché présentent deux types de filtres. D’une part, celui au charbon actif lutte contre les mauvaises odeurs tandis que le filtre électrostatique élimine les poussières et les bactéries.

source travaux

Back To Top