skip to Main Content

Tarif pour la réparation d’un chauffage au sol 

Tarif Pour La Réparation D’un Chauffage Au Sol 

Le tarif d’une réparation d’un chauffage au sol dépend d’abord de la pièce à remplacer ou à réparer. Mais il faudrait aussi rajouter à cela la main d’oeuvre et le déplacement du spécialiste intervenant. Le plus judicieux serait de demander un ou plusieurs devis, au lieu de ne prendre connaissance de la facture qu’après l’intervention. 

Tarif de réparation d’un chauffage au sol : principes d’un chauffage au sol

Le chauffage au sol est un dispositif de chauffage comparable aux radiateurs. Un câble chauffant électrique ou un réseau de tubes hydrauliques viennent le constituer selon son mode de fonctionnement. Ils sont installés dans la dalle en béton du sol. Le chauffage au sol s’adapte aussi bien aux appareils à combustion comme la chaudière à bois, au fioul ou au gaz, au chauffage électrique, aux pompes à chaleur, ou aux capteurs solaires. Selon votre besoin, le chauffage au sol peut occuper toute la surface du sol de la maison. Mais si vous le souhaitez, il peut aussi être installée dans une pièce particulière. Le chauffage au sol peut offrir un chauffage uniforme pour toutes les surfaces du sol de la maison. Mais bien entendu, si le besoin s’en fait sentir, il est aussi réglable. En effet, il dispose d’un système de régulation. Ce qui laisse la possibilité de contrôler la température pour chaque pièce. Les travaux peuvent alors s’avérer importants. Mais ce léger désagrément sera vite oublié au confort de son usage, ainsi qu’aux économies d’énergie qu’il offre. De plus, la longévité de l’équipement sera assuré si à l’achat, vous choisissez un appareil de qualité.

Il convient cependant de souligner qu’un chauffage au sol n’autorise pas tous les types de revêtement au sol. Pour certaines raisons, il ne s’adapte pas sur les moquettes ou linoléums, ni sur certains parquets à l’exception de certains parquets flottants. En revanche, la combinaison gagnante pour un chauffage au sol réussi reste le plancher chauffant et le carrelage.  

Spécificités d’un chauffage au sol électrique 

Le chauffage au sol électrique fonctionne à l’aide d’un câble chauffant raccordé au secteur, et que l’on dispose sur toute ou partie de la surface du sol. Par rapport à un chauffage par convection, le système de rayonnement de ce type de chauffage assure une diffusion homogène de la chaleur. Ainsi, toute la maison comprenant les murs, les personnes etc… bénéficie d’un confort nettement supérieur. Si vous souhaitez améliorer la qualité de confort de votre maison, le chauffage au sol est idéal pour une rénovation. L’installation est rapide et ne comporte aucune complexité particulière. De plus, l’entretien est quasiment inexistant et il se transforme en un dispositif rafraîchissant pour l’été si vous le liez avec un système de pompe à chaleur.

Le chauffage au sol hydraulique ou à eau

Le chauffage au sol hydraulique fonctionne à l’aide d’un réseau de câble en circuit fermé, intégré à la chape ou à la dalle. Il est possible de l’associer avec un radiateur à eau à basse température. Comparé à un chauffage au sol électrique, son installation est plus complexe et notamment en rénovation. D’où une nécessité d’un budget plus conséquent. Il y a plusieurs avantages à le choisir pour ne citer qu’une économie à l’usage, sa contribution à la production d’eau chaude sanitaire et la possibilité de recourir à un chauffage réversible pour  un effet plus frais durant les saisons chaudes.

Tarif de réparation d’un chauffage au sol : ce qui influence le budget

S’agissant d’un chauffage radiant au plafond (plafond chauffant), le prix de réparation va porter soit sur le système lui-même, soit sur une pièce. En plus, l’effet du chauffage tend à abîmer les dalles de plafond qui dans ce cas demande aussi un sérieux entretien. Toute la complexité du travail concerne alors le remplacement de ces dalles par des panneaux capables d’endurer cette importante source de chaleur. Mais il peut aussi concerner une analyse d’amiante au cas où il s’agirait d’un modèle ancien de plafond chauffant.

Si c’est le plafond qui a subi une dégradation (dalles qui se détachent ou plâtres qui se dessèchent), il arrive que cette détérioration s’étende sur toute la tuyauterie. Dans ce cas, il faut aussi la remplacer. Pour éviter de tels désagréments, il vaut mieux penser à enduire le plafond d’une couche de plâtre avant l’installation du système de chauffage. Parallèlement, à cause d’un encastrement dans la dalle du sol, les câbles cassés et la tuyauterie sont aussi extrêmement difficiles à réparer. En principe, le circuit fermé prémunit les tuyaux de cuivre de toute dégradation électrolytique. Toujours est-il que si cela se produit, il reste une possibilité de les réparer. Ce qui ne s’avère pas être le cas des tuyaux en acier pour qui, en cas de dégradation ou de fuite, la seule alternative possible est le remplacement. La seule manière de leur procurer une bonne durabilité est ainsi de veiller principalement à les installer à la bonne hauteur dans le béton, et de les protéger avec une gaine en plastique pendant le coulage de ce dernier.

Prix indicatif pour une réparation d’un chauffage au sol 

La faible consommation d’énergie qu’il génère fait du chauffage radiant l’un des préférés des foyers en France. Mais l’installation d’un tel équipement inquiète souvent par rapport à l’éventualité d’une réparation. Ainsi, à titre indicatif, le prix de la rénovation d’un plafond au m2 se chiffre entre une fourchette de 40 à 100 €. Comptez le même tarif pour une réparation de la tuyauterie. L’analyse d’amiante revient par contre un peu plus cher : entre 100 et 150 €. Ces prix ne sont donnés qu’à titre indicatif. Ils vous donneront une certaine idée sur le tarif de réparation d’un chauffage au sol.

Back To Top