skip to Main Content

Climatisation, aides et crédits d’impôt

Climatisation, Aides Et Crédits D’impôt

Qualifiée d’équipement de confort, la climatisation classique, sauf les pompes à chaleur, ne jouit d’aucune aide nationale à l’instar de la TVA moins élevée sur l’achat de l’équipement ou des crédits d’impôts. Ce type d’aide ne s’applique de ce fait que pour des dispositifs spécifiques et sous certaines conditions.

Le fonctionnement des différents types de pompes à chaleur réversibles

L’intérêt principal d’un système de climatisation est d’améliorer le confort thermique d’une demeure. C’est un dispositif très utile durant les périodes de chaleur intense. Les matériels allant dans ce sens sont nombreux. Sur le marché, vous pouvez rencontrer des climatiseurs monobloc, mono-split ou encore des pompes à chaleur réversibles. Sur cette dernière catégorie, certains modèles donnent droit à une fiscalité avantageuse et aux  crédits d’impôts d’installation d’une climatisation. L’ampleur de l’aide à l’installation de ce dispositif dépend néanmoins du mode de fonctionnement de l’appareil.

Les pompes à chaleur air-air 

Plus couramment appelées “climatiseurs réversibles”, les pompes à chaleur air-air exploitent l’air ambiant. L’appareil prélève et utilise des calories dans l’air pour chauffer ou refroidir selon les besoins. Le fonctionnement du système induit un fluide frigorigène. Celui-ci se transforme en gaz chaud ou froid, une fois mis en contact avec l’air ambiant. Un ventilo-convecteur brasse puis chauffe ou refroidit l’air de la pièce au contact de cette matière.

Les pompes à chaleur air-eau

Les pompes à chaleur air-eau s’inspirent du mode de fonctionnement des climatiseurs réversibles. A la seule différence qu’elles utilisent les calories dans l’air ambiant pour chauffer ou refroidir l’eau. Cette dernière alimente généralement un plancher chauffant ou des radiateurs. Ce dispositif peut se substituer sans problème à un chauffage au gaz ou au fioul. Opter pour ce type d’installation permet de ce fait de réaliser des économies d’énergie

Les pompes à chaleur géothermiques

Les pompes à chaleur géothermiques puisent l’énergie dont elles ont besoin au niveau de la nappe phréatique. Selon la saison, elles l’utilisent pour abaisser ou augmenter la température de l’eau cheminant dans le circuit de chauffage.

Les crédits d’impôts de 26 % sur les modèles de pompes à chaleur

       Les crédits d’impôts sur la climatisation relèvent de l’achat de matériels employant des énergies renouvelables. Si vous remboursez des impôts, vous pourrez bénéficier d’une économie de 15 % sur le prix de la pompe à chaleur air-eau et 26 % sur le coût de la pompe à chaleur géothermique. En outre, si vous vous procurez votre pompe à chaleur au moment où vous effectuez des travaux d’isolation, votre crédit d’impôt augmente de 8 points. Dès lors, vous pourrez jouir d’un crédit d’impôt de 34 % pour une pompe à chaleur géothermique. Cependant, pour avoir droit aux crédits d’impôts, vous devez respecter certaines conditions. Vous devez en effet vous procurer votre pompe auprès de la société qui se chargera de sa pose.

     Vous devez également être résident fiscal dans l’hexagone. Par ailleurs, sachez que le crédit d’impôt s’applique sur l’acquisition de l’appareil hors main-d’œuvre et pose. Exception faite toutefois sur les pompes à chaleur air-air réversibles. Le crédit d’impôt est en outre plafonné en fonction de votre situation familiale :  8000 euros si vous êtes seul, 16000 euros si vous êtes en couple et près de 400 euros en plus par enfant à charge. Ce plafond valide pendant cinq années de suite.

La TVA à 7 %

       La TVA à 7 % est exclusivement applicable sur la main d’œuvre et le matériel. Il n’est pas valable pour les pompes à chaleur air-air réversibles. Vous pouvez cependant en bénéficier à condition que la construction de votre habitation remonte à il y a plus de deux ans.

Les subventions et aides financières sur la climatisation

       Dans certaines communes et régions, il est possible de bénéficier de certaines primes. Dans ce même contexte, l’EDF peut aussi vous offrir un financement et notamment un crédit à faible taux. Quant à ANAH ou Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat, elle propose également des subventions. Il faut néanmoins que votre habitation soit vieille de plus de 15 années. ( Climatisation Credit Impot)

 L’Eco prêt : éco prêt à taux zéro et éco prêt logement social 

      L’éco prêt est un prêt écologique dédié aux travaux d’économie d’énergie dans le domaine de l’immobilier. Ce prêt se décline sous deux formes : l’éco prêt à taux zéro permettant de financer la rénovation thermique des habitations privées etl’éco prêt logement social dont le but est de financer l’amélioration du niveau énergétique des habitations sociales. L’éco prêt permet de bénéficier de 30000 euros à taux zéro.

      Celui-ci se fixe trois principaux objectifs, à commencer par la diminution de la consommation d’énergie et en corolaire celle de la facture d’électricité et de gaz, la réduction des diffusions de gaz à effets de serre dont essentiellement le dioxyde de carbone qui constitue une cause du réchauffement climatique, et la création de plusieurs emplois et notamment dans le secteur des énergies renouvelables et du bâtiment.

source travaux

Back To Top