skip to Main Content

Prix des matériaux isolants

Prix Des Matériaux Isolants

Le budget à affecter à l’isolation d’une maison dépend essentiellement du choix et du prix des matériaux isolants. Ainsi, leur coût sera déterminé par leur résistance thermique. Représentée par la lettre R, plus elle est importante, plus le niveau de performance de l’isolant l’est aussi. Il est donc hautement recommandé d’opter pour un isolant dont la résistance thermique est la plus élevée.

Les différents types de matériaux isolants et leur prix

    Nombreux sont les types d’isolants. Les plus courants sont les laines de roches, les laines de verres, les isolants naturels ou écologiques tels que la ouate de cellulose, la laine bois, la fibre et la catégorie d’isolants provenant de mousses polyuréthanes. Découvrez ci-dessous les fourchettes de prix de divers matériaux isolants. Pour la comparaison des isolants, vous devez comparer les matériaux proposant la même résistance thermique. Ainsi pour des matériaux affichant une résistance thermique élevée avec R=5, le coût moyen des isolants sera comme suit :

  • entre 6 euros et 16 euros TTC le mètre carré pour la laine de verre, 6 euros à 10 euros le mètre carré pour la laine de roche,
  • entre 15 euros et 20 euros le mètre carré pour le polystyrène expansé, entre 28 euros et 42 euros le liège en vrac et 45 euros à 71 euros le mètre carré de panneaux de liège,
  • 20 euros à 40 euros le mètre carré de panneaux de laine de chanvre et moins de 25 euros à 36 euros le mètre carré de rouleaux de laine de chanvre,
  • 34 euros à 38 euros le mètre carré de panneaux souples de fibre de bois et 36 à 75 euros le mètre carré de panneaux denses de fibre de bois,
  • et pour la ouate de cellulose, entre 10 à 15 euros le mètre carré du vrac et 38 à 42 euros pour le mètre carré de panneaux.

Les paramètres pour déterminer le budget

Le budget relatif à l’isolation thermique d’une habitation dépend de divers facteurs. Parmi eux, il vous faudra prendre en compte la surface à isoler et le périmètre des travaux d’isolation. Selon qu’il s’agit des combles ou du toit, adaptez la nature de l’isolant que vous utiliserez à l’espace à traiter. Pour pouvoir définir l’épaisseur du dispositif à installer, prêtez attention à la résistance de l’isolant ainsi qu’au confort recherché. Bien évidemment, le prix final des travaux inclus également le coût de la main d’oeuvre. De manière générale, on estime que les éléments synthétiques ou d’origine minérale demeurent les moins chers. Par ailleurs, le prix des matériaux d’origine végétale ou animale opère une baisse graduelle. Dans tous les cas, misez sur le coût de différents modèles pour un même niveau de performance énergétique. 

Technique d’isolation et matériaux isolants

Sur le marché, vous avez le choix entre diverses options de matériaux isolants. Définissez vos besoins en vous basant sur la simplicité ou la complexité de la technique d’isolation à appliquer. Vous pouvez ainsi procéder à une isolation intégrée consistant à bâtir des murs en brique monomur ou béton cellulaire. Dans le cadre d’une isolation thermique par l’intérieur, vous aurez soit à poser des plaques isolantes soit à souffler un isolant au niveau des combles. Même si cette solution demeure la moins onéreuse, elle réduit pourtant considérablement l’espace intérieur. Vous pouvez enfin opter pour une isolation thermique par l’extérieur. Ce dispositif requiert la pose d’un isolant directement sur la charpente ou la façade de votre maison. Malgré son coût relativement élevé, elle permet d’éviter les ponts thermiques.

Les certifications des isolants

     Dans l’ensemble, privilégiez les matériaux isolants à résistance thermique élevée. De plus, pensez à prioriser les matériaux ayant des certifications. Ces normes et certifications représentent un gage quant à la qualité des matériaux isolants. Elles se retrouvent généralement sur l’emballage des matériaux. Parmi celles-ci figure notamment la certification NF attestant de la conformité des matériaux isolants aux normes imposées, et garantit des paramètres de qualités conformes aux attentes des consommateurs. (Prix des isolants)

       La norme CE obligatoire pour qu’un produit se vende sur le marché européen, stipule que ce produit respecte les normes européennes. Quant à la certification ACERMI ou Association pour la Certification des matériaux isolants, délivrée par une institution indépendante, elle atteste du niveau de performance des produits isolants et procure d’autres indicateurs de qualité des matériaux. Enfin la certification CSTBat certifie la qualité des matériaux isolants comme le béton cellulaire ou encore les briques monomures

source travaux

Back To Top