skip to Main Content

Prix des vérandas les moins chères

Prix Des Vérandas Les Moins Chères

Une véranda pas chère, ce n’est pas possible diriez-vous ? Nous affirmons pourtant le contraire !  En effet, il est tout à fait possible d’installer une véranda à prix abordable avec le vaste choix de matériels disponibles et les modèles prêt-à-poser. Comme beaucoup de propriétaires de maison, vous rêvez aussi d’une véranda en guise d’extension. Ou pourquoi pas pour mieux vous rapprocher de la nature ? Qu’elle soit en aluminium, en bois, en acier et fer forgé ou en PVC, la véranda est une pièce à vivre baignée de lumière qui ne manque pas d’apporter un atout esthétique à votre bien. Ainsi, ne vous laissez pas facilement décourager par un budget un peu serré. Nous vous livrons ici des conseils et astuces pour installer une véranda selon votre goût et votre budget.

Véranda : quand l’extension rime avec une bonne isolation

Installer une véranda dans une maison change totalement son aspect. Ceux qui en possèdent ne vous diront sûrement pas le contraire. Mais en plus de ses avantages esthétiques, la véranda constitue également un moyen pratique de prolonger la surface habitable du logement. Et ce, à prix réduit. Mais pour que vous puissiez profiter au mieux de cet espace de vie, son isolation est primordiale. En réalité, le facteur énergétique est un point fondamental quand on désire installer une véranda. Si elle constitue un atout non négligeable, la véranda ne doit pas peser lourd votre facture énergétique.

Prenez donc les mesures nécessaires afin de contribuer à une bonne isolation de votre véranda. Système de chauffage tel que le chauffage électrique, vitrages, muret, stores ou fenêtres sont autant de solutions qui vous aideront à alléger votre facture.

Véranda pas chère : comment faire de bonnes affaires ?

Si vous disposez d’un budget restreint pour l’achat et la mise en place de votre véranda, préférez les solutions en kit. Parmi les modèles les moins onéreux du marché, vous pourrez choisir les vérandas en kit en PVC. Les premiers prix tournent autour de 2000 € et ne vont pas au-delà de 7000 €. Vous pouvez vous en procurer en grande surface, qui propose aussi des modèles prêts-à-poser. Si vous avez particulièrement un coup de cœur pour une véranda en aluminium ou en PVC, les tarifs sont un peu plus élevés. Un budget minimum de 6000 € set ainsi à prévoir pour une véranda en aluminium.

Prenez cependant garde car les premiers prix dissimulent souvent certains défauts. Notamment au niveau esthétique, mais aussi en ce qui concerne le confort thermique. Si vous optez pour une véranda en alu, il vous est recommandé de choisir les modèles à rupture de pont thermique, certes plus coûteux mais plus performants en termes d’isolation. D’autre part, si vous désirez générer des économies, certains sites proposant des petites annonces présentent des vérandas de deuxième main, construites à partir de différents matériaux et disponibles dans toutes les dimensions. Leur prix peut varier de 1500 euros à 9000 euros, selon leur qualité. Parmi les vérandas proposées figurent des modèles peu coûteux à démonter. Dans tous les cas, avant de choisir cette solution, vérifier bien l’état global de la véranda.

A part cela, l’autre point à ne pas négliger est la compatibilité de la véranda que vous êtes sur le point d’acheter avec l’architecture globale de votre maison. Le but est quand même d’harmoniser le tout pour un rendu impeccable et non le contraire. Bref, si vous êtes très bon bricoleur, la véranda de seconde main peut constituer la solution la plus judicieuse, en matière de coût.

Véranda pas chère : les essentiels à savoir

Des solutions existent pour avoir une véranda à prix très raisonnable. Parmi elles, recourir à une véranda neuve mais pré-fabriquée, ou une autre conçue avec un matériau à bas coût comme le PVC. Mais on peut aussi reprendre une véranda d’occasion de deuxième main ou une qui a servi lors d’une d’exposition. Ce sont des façons pratiques de réduire le coût de la facture mais qui n’entame en rien la beauté de ce type de construction. Notons au passage que la véranda est aussi soumise à une certaine réglementation et selon le cas, des aides substantielles. Par conséquent, une petite consultation du plan local d’urbanisme en vigueur dans votre commune s’impose.

Véranda : et la sécurité dans tout ça ?

Du fait de sa fragilité, le vitrage de la véranda peut devenir un passage privilégié des malfrats. Sans les vitres spécialement conçus à cet effet, les cambrioleurs peuvent en effet s’y frayer un chemin sans trop de difficulté pour accéder à votre domicile. D’où l’importance de troquer le vitrage basique et de vous équiper d’un système d’alarme par exemple ou d’un verrouillage spécial (verrou avec serrure multipoints). Parmi les autres solutions actuellement disponibles pour assurer la sécurité d’une véranda, on peut citer aussi les volets électriques, le vitrage retardateur d’intrusion ou anti-effraction (vitrage feuilleté). Par ailleurs, il existe aussi un éclairage externe spécial véranda muni d’un détecteur de mouvement pour vous aider à détecter les intrus.

 

source travaux

Back To Top