Home > Guide des prix isolation > Règlementation isolation
reglementation.isolation

Règlementation isolation

Une excellente isolation dans une habitation, tout le monde le souhaite, d’autant que l’isolation est une obligation légale. Et pour cause, une bonne isolation permet de limiter les coûts énergétiques, de parer aux variations climatiques et à mieux gérer son budget. Sur le plan légal, si vous désirez louer ou vendre votre bien immobilier, vous devez être à même de donner un certificat de performance énergétique. A ce jour ce certificat est une obligation pour les nouvelles locations. Ceci est encadré par la réglementation thermique 2012 qui exige une amélioration de solutions d’isolation afin de satisfaire aux critères de validation. Elle indique alors des niveaux de performance thermiques minimaux à atteindre mais aussi un plafond maximal concernant la consommation énergétique des bâtiments neufs, notamment pour la ventilation, le chauffage, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire et la climatisation.

devis gratuit isolation thermique

Les règlementations régissant l’isolation thermique : la règlementation thermique 2012

    Le domaine du bâtiment est sans nul doute la branche consommant le plus d’énergie avec plus de 40 % des dépenses énergétiques nationales, ce qui équivaut à 20 % des diffusions de dioxyde de carbone. Pour être plus performante dans ce secteur, la réglementation thermique 2005 s’est fixé comme principe d’optimiser les qualités de la construction neuve de 15 % tout au moins, avec des progrès constatés tous les cinq ans, afin d’aboutir à au moins 40 % d’ici l’année 2020. C’est alors que la Réglementation Thermique 2012 a succédé à la réglementation thermique 2005.

    La réglementation thermique 2012, également nommée Réglementation thermique « Grenelle Environnement 2012 », est valable pour les bâtiments neufs. Elle a été fondée pour que les édifices à basse consommation se multiplient et que l’environnement soit toujours respecté. Chaque nouveau bâtiment doit avoir une consommation d’énergie moyenne, inférieure à 50 KWh/m²/an alors que le réglementation thermique 2005 exigeait 150 kWh/m²/an. Aussi, cette règlementation traite sur l’isolation et notamment sur la contrainte de 10 % pour les pertes venant des baies et parois et de 20 % pour les ponts thermiques, mais aussi sur les équipements durables, les énergies renouvelables ainsi que la conception bioclimatique.(cf: Reglementation isolation )

Les mesures prises par la réglementation thermique 2012

      La réglementation thermique 2012 concerne les bâtiments du secteur tertiaire et est prise en considération à compter du 1er Celle-ci est différente en fonction des zones géographiques et notamment des données climatiques car certaines régions nécessiteront plus ou moins d’énergie pour le chauffage mais également en fonction du bâtiment : certaines sociétés requièrent plus d’énergie, tels que les usines pour la mise en marche de certains appareils électriques. Tous les nouveaux bâtiments pourront se conformer à cette limite d’énergie en bénéficiant d’une excellente isolation et d’une bonne conception de l’édifice.

Comment se conformer à la réglementation thermique 2012 ?

Comme cela a été énoncé, plusieurs types d’énergie sont pris en considération dans un bâtiment, à savoir le chauffage, la production d’eau chaude, l’éclairage, le refroidissement tels que les climatiseurs ou encore les appareils électriques complémentaires tels que les VMC. Avant le 1er janvier 2015, vous pourrez bénéficier de 7,5 kWhEP/m²/an, outre les 50 kWh/m²/an. juillet 2011 et du 1er janvier 2013 sur les bâtiments résidentiels.

source travaux