Home > Guide des prix chauffage > Système de chauffage et crédit d’impôt
chauffage...

Système de chauffage et crédit d’impôt

Installer un système de chauffage neuf ou rénover votre ancien système de chauffage est souvent une dépense importante pour votre foyer. Des crédits d’impôts relatifs au développement durable pourront toutefois vous être octroyés, et permettront éventuellement d’alléger votre facture. Notre guide vous donnera les informations à ne pas négliger si vous comptez effectuer des travaux concernant votre système de chauffage.

Jusqu’à 5 devis gratuits chauffage

Le crédit d’impôt au développement durable

 Conditions d’octroi

Vous pouvez prétendre à ce crédit d’impôt si :

–   L’habitation concernée est utilisée comme logement principal.

–   Le logement est achevé depuis plus de 2 ans (sauf pour les pompes à chaleur).

–   Les matériels sont fournis et installés par un professionnel avec facture comme pièce justificative.

Si vous bénéficiez déjà d’autres subventions, elles devront être déduites du calcul pour le crédit. Enfin, vous bénéficierez d’une majoration du crédit dans le cas d’un ensemble de plusieurs travaux (bouquet de travaux), incluant au minimum deux catégories d’équipements différentes (dont l’isolation de la toiture, l’isolation des murs donnant sur l’extérieur, le remplacement des fenêtres et des portes fenêtres donnant sur l’extérieur, l’installation ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, l’installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable, l’installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable).

Crédits pour les installations

Si vous répondez aux critères cités précédemment, vous pourrez donc demander un crédit d’impôt si vos travaux concernent l’installation de :

 –   Chaudières à condensation, individuelles ou collectives : crédit d’impôt à 10 % (majoré à 18 %).

–   Chaudière à micro-cogénération gaz : crédit d’impôt de 17 % (majoré à 26%).

–   Appareils de régulation et de programmation des équipements de chauffage / matériaux de calorifugeage de tout ou partie d’une installation de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire: crédit d’impôt de 15 %. (et aussi: Chauffage impot)

–   Équipements de production d’énergie solaires : crédit d’impôt de 32 % (40 % avec dépenses plafonnées à 1 000 euros TTC/m² hors tout de capteur solaire)

–   Appareils de chauffage au bois ou biomasse : crédit d’impôt de 15 % (26 % si remplacement d’un chauffage au bois et majoré à 23 ou 34%).

–   Pompes à chaleur  géothermiques pour production de chaleur ou thermodynamiques pour production d’eau chaude sanitaire (hors air/air) : crédit d’impôt de 26 % (majoré à 34%).

–   Pompes à chaleur air-eau pour production de chaleur : crédit d’impôt de 15 % majoré à 23 %.

Aides

Selon la nature de vos travaux, les aides suivantes pourront également vous être accordées :

 –   TVA à 7 % pour les changements de chaudières et installation de chauffage au bois ou solaire pour les logements de plus de 2 ans.

–   Aides de l’ANAH principalement destinées aux ménages (propriétaires ou locataires) à faible revenu couvrant parfois toutes les dépenses d’installation.

–   Éco prêt à taux zéro destiné aux ménages qui désirent installer ou remplacer leur système de chauffage en réalisant au moins deux travaux de catégories différentes (voir plus haut). Cet éco prêt également cumulable avec le crédit d’impôt développement durable, pour les foyers dont le revenu n’excède pas 30 000 euros.

source travaux