Home > Guide des prix isolation > Crédits d’impôt pour l’isolation
aides pour isolation

Crédits d’impôt pour l’isolation

Si vous envisagez d’améliorer la performance de l’isolation thermique de votre habitation, vous pouvez jouir d’un crédit d’impôt sur l’isolant et ses équipements d’installations, suivant certaines clauses et à condition que les travaux soient assurés par un professionnel.

Le crédit d’impôt pour l’isolation

      Le crédit d’impôt n’est en aucun cas une décote sur le revenu imposable. En réalité, il s’agit d’une somme à retrancher directement sur l’impôt à rembourser. Ce système est aussi bien valable pour les personnes imposables que pour les autres qui ne remboursent pas d’impôt sur le revenu. (voir: Isolation Crédits d’impôt )

devis gratuit isolation thermique

     Il est applicable sur les travaux entrepris au sein d’une maison âgée de plus de deux ans et constituant une résidence principale. D’après l’article 4 B du Code Général des Impôts, tout contribuable peut avoir droit au crédit d’impôt pour les frais qu’engendrent des travaux qu’il met en œuvre en vue d’améliorer la performance énergétique dans son domicile ainsi que sa qualité environnementale, que le contribuable soit propriétaire, locataire ou occupant à titre gracieux.

Quel taux de crédit d’impôt est-il possible d’obtenir dans le cadre de travaux d’isolation ?

     Si vous entamez l’isolation de vos murs ou de vos combles hors bouquet de travaux, le taux qui s’applique sur tous les matériaux d’isolation thermique pour l’isolation de parois opaques est de 15 %. Il est cependant à souligner que pour une demeure individuelle, les dépenses générées par l’achat de matériaux d’isolation de parois vitrées n’offrent pas l’accès au crédit d’impôt. Elles ne sont prises en considération que si elles font partie d’un bouquet de travaux.

       Pour un bâtiment collectif, les frais engagés par l’achat des matériaux d’isolation de volets isolants, de parois vitrées ou de portes d’entrées accédant sur l’extérieur peuvent donner droit au crédit d’impôt. Si les travaux d’isolation entrent dans le cadre d’un bouquet de travaux, ceux-ci peuvent jouir d’une augmentation de 10 % qui s’ajoute au taux initial du crédit d’impôt.

        De ce fait, le crédit d’impôt pour l’isolation thermique du toit ou des murs incluse dans la réalisation d’un bouquet de travaux est à un taux de 23 %. Aussi, il faut noter que le crédit d’impôt est plafonné. Pour les travaux d’isolation par l’extérieur,  le montant du crédit est fixé à 150 euros le mètre carré de paroi isolée tandis que pour l’isolation par l’intérieur, le crédit est établi à 100 euros par mètre carré de paroi isolée .

Les conditions requises pour avoir droit au crédit d’impôt

        Les dépenses engendrées par l’amélioration du niveau de performance énergétique de votre logement principal jouissent du crédit d’impôt, dans la mesure où elles sont liées à des travaux effectués par un professionnel. Pour des travaux d’isolation thermique, une facture indiquant dans les détails les prix de fourniture du dispositif isolant avec ses spécificités techniques ainsi que la main d’œuvre, doit être transmise par le professionnel ayant réalisé les travaux.

       Ce dernier doit mentionner la performance attestée des matériaux isolants, la surface isolé par type de paroi et le type d’isolation : intérieur ou extérieur, sans oublier l’étendue des travaux comparé à l’existant. Cette facture est réclamée par l’administration afin de pouvoir profiter du crédit d’impôt.

source travaux